Voeux 2016

Ce sont les notes personnelles de Lucien pour le discours qu’il a donné le 19 janvier 2016 . . .

IMG_4752IMG_4762

Bolomontaines; Bolomontains, chers amis, bonjour.

Je ne peux pas commencer cette cérémonie des voeux 2016, sans rendre hommage à toutes les victimes des attaques meurtrières de l’ année 2015.

Si la France , pays démocratique à été prise pour cible, c’est qu’elle représente un idéal de liberté pour des populations opprimées par des régimes obscurantistes.

Oui 2015 fut une année d’épreuves, d’effrois et de douleurs.

Par deux Fois, la France à porté le deuil.

Par deux fois la République à été frappée en son coeur.

Par deux fois des terroristes ont lâchement tué des femmes et des hommes, illustres ou inconnus en plein Paris et ont réalisé de véritables carnages.

146 morts, plusieurs centaines de blessées.

Le Bilan est lourd, très lourd.

Les terroristes s’en sont pris au symboles de notre République.

Cette année marque un tournant dans notre histoire.

Nous ne serons plus jamais les mêmes, l’effrois, la douleur et aussi la haine des terroristes, sont vives en chacun de nous.

Il nous faudra pourtant les surmonter, pour relever les défis que sont: l’unité, le rejet de la division entre nous, le nécessaire besoin de sécurité dans le respect de nos valeurs. Pour cela, notre premier devoir est de ne pas oublier.

Ne pas oublier, les victimes; illustres ou inconnus.

Ne pas oublier la solidarité et l’unité  du peuple Français, socle de notre capacité à affronter en commun les tragédies de l’histoire.

Ne pas oublier qu’une mémoire qui se perd conduit inévitablement à la résurgence des erreurs du passé.

Les victimes de cette année 2015, nous intiment le devoir de combattre sans relâche les idées haineuses et ceux qui les portent, et de nourrir la concorde de tous dans le respect des opinions de chacun.

Malgré les épreuves, malgré l’effroi et la douleur, restons unis devant l’adversité, demeurons solidaires envers chacun.

(nous chantons la Marseillaise)

Mesdames, Messieurs, votre présence ce soir témoigne de votre attachement à se retrouver autour de la traditionnelle galette, pour un moment de convivialité, de partage, de fraternité et je m’en réjouis.

Travaux: 

– Des travaux de voirie aient été programmés sur une tranche de lotissement. faute de subventions (DETR) ces travaux n’ont pu se réaliser. Les dossiers vont être représentés aux services de l’Etat pour 2016, afin de meuner à bout cette tranche de travaux.

-Travaux éclairage public: Remplacement de la lanterne, par un éclairage LED tout en conservant les lampadaire, partie lotissement, même principe pour le Pla Bernadou (Éclairage au néon)demandes de subventions auprès du Conseil Départemental et S.Y.D.E.E.L..

-Des travaux de voirie, vont être réalisé si tôt après l’hiver sur des tronçons de route de Can Magi, jusqu’au croisement du Canes. pour se terminer au Mas du Puig.

-Les études pour l’élaboration, dans le cadre de prévention et le gestion des risques majeurs sont terminés. Études faites par le bureau Mayane.

C’est le raison pour laquelle, soucieux de votre sécurité, il a été édité un DICRIM (Document d’Information Communal sur les Risques Majeur) afin de vous informer en cas d’événement ( un document par foyer).

En parallèle, à ce travail d’information, la commune à élaboré un P.C.S. (Plan Communal de Sauvegarde) ayant pour objectif l’organisation de la sauvegarde de la population en cas d’événements graves.

Une nouvelle étude a été lancée , afin d’établir un descriptif détaillé des ouvrages et un schéma de distribution pour l’eau potable.

Des dossiers de consultations , ont été envoyée à plusieurs bureaux d’Études. Ces études sont subventionnées par le Conseil Départemental et l’agence de l’eau. Estimation de l’étude 20.000 euro.

Malgré que nous sommes , pour l’eau et l’assainissement en régie municipale (pour l’instant) sur le village, notre devoir est de se mettre aux normes vis à vis de l’agence de l’eau.

Cette procédure a déjà été réalisée sur l’assainissement. (Schéma Directeur)

En 2015, j’ai signé deux permis de construire pour des maisons individuelles, un autre est en cours d’instruction et le Mas Can Sabé va être reconstruit. Ces nouvelles habitations, nous amenons un renouveau de population de jeunes avec des enfants, il était temps car la moyenne d’age de la population de Montbolo est plutôt élevée.

Montbolo plait encore  de nos jours et je m’en félicite.

Au cours de la 14eme Rencontre Européenne da la Ferronnerie, qui a lieu tous les deux ans à Arles-sur-Tech, rencontres, qui se sont déroulées le 16, 17 et 18 octobre 2015. Ces rencontres, où l’on peut voir travailler 120et plus , des ferronniers de différents pays de la communauté Européenne. Les artistes réélisent des oeuvres pour les communes qui se situent sur le parcours de la route du fer. 2015 le choix s’est porté, pour la commune d’Escaro pour le Conflent, et Montbolo pour le Vallespir.

Jules Carapet et d’autres élus de Montbolo se sont rendus, sur le carreaux de la mine, afin de voir évoluer et prendre des photos que nous vous présentons sur un panneau.

Cette structure représente la légende de la “Rodella”, légende que je vois reprendre en quelques lignes: Dans le courant de l’année 1465, un berger de Montbolo nommé Nuguer de Gasnach , faisait paître son troupeau dans la montagne au lieu dit Col de la Para . Soudain éclata un violent orage et fût obligé de se réfugier sous un rocher. Une fois à l’abri, il entendit des voix mystérieuses, ce n’était autre que deux sorcières, qui crieront “Passe”. “Je ne peux pas” répondait la deuxième voix, “Abdon et Sennen” sont devant moi, pour détourner l’orage. Profitant du calme, notre berger courut à Montbolo où il raconta au curé et aux villageois de Montbolo ce qui était arrivé.

Ne doutant pas que les Saints Martyrs ne les eussent efficacement protégés en brisant la fureur de l’orage prêt à fondre sur le territoire.

En reconnaissance de ce bien fait, les villageois de Montbolo depuis cette époque, tous les ans, offrent pour la fête  des Saints, le 30 juillet une quantité de cire d’abeille, enroulée en spirale autour d’une croix qui est appelée “Rodella”.

Le créateur de cette oeuvre, n’est autre que Monsieur Max Quiard, meilleur ouvrier de France en 1994 et toute son équipe.

Depuis octobre, cette structure est en place pour l’instant dans le parc de la Mairie d’Arles sur Tech, mais rejoindra Montbolo, où une inauguration aura lieu courant juin. Pour la date, vous serez informés en temps voulu.

Je tiens à remercier Monsieur Bruno Vidal , président de l’association et son bureau. Également René Bantoure, maire d’Arles , qui a donné un coupe de pouce à Monsieur Quiard pour le sujet. Ce qu’il faut surtout retenir, que cette oeuvre nous est offerte gratuitement. Merci Messieurs.

2015, pour Montbolo a été année “Rodella”, après l’oeuvre réalisée par Monsieur Quiard et son équipe, Monsieur Robert Bosch, déjà connu pour ses travaux sur les “Fêtes de l’Ours ” en Vallespir , a écrit un livre sur la “Rodella de Montbolo, histoire d’une offrande de cire”. Ce livre nous apprend tout sur différentes “Rodella”, tout sur la cire d’Abeille, qui constitue la matière première de notre “Rodella”. merci Robert pour ce magnifique ouvrage.

Également “Terres Catalanes” du mois de juillet à publié un reportage de qualité sur la “Rodella”, avec de très belles photos de Monsieur Hautemaniere.

(Les communes d’Arles, de St. Laurent et de Prats de Mollo, ont leur tradition sur l’Ours, Montbolo a la “Rodella”.)

Du samedi 18 juillet au 20 septembre , s’est tenu dans cette salle une exposition de qualité composée de 14 panneaux intitulées “Mémoire d’Orfèvres”. Panneaux prêtés par la DRAC.

Une conférence  “Lumière sur une oeuvre”, oeuvre qui n’est autre qu’un ostensoir nous appartenant, et pièces d’orfèvreries, réalise par Anton Hugot.

Conférence, menée de main de maître, par Julie Schlumberger, guide conférencier au Pays d’Art et d’Histoire Transfrontalier. Merci Julie.

Je tiens à remercier le Comité des Fêtes pour l’organisation de trois manifestations, St Jean, Le 14 août et La Saint-André. Ce même comité nous à présenté cet été , une expo photo intitulée “Évolution – Montbolo Hier, Montbolo Aujourd’hui”. Cette exposition est toujours en place salle de Médiathèque. merci au Comité des Fêtes.

La Commune a organisé une manifestation le 26 juillet: l’après-midi qui a commencée par la “photo sur la place de mon village”. Une que le photographe Remy Michelin a pris le pari de photographier les 226 communes de la France. Suivi dune messe et bénédiction de la “Rodella”, et d’un concert d’un duo composé de Maryline Romeu à l’accordéon et Daniel Brun au violoncelle. Daniel Brun est professeur à l’école de musique de la CCHV, concert d’une grande qualité. Et pour terminer l’après-midi un apéritif dînatoire, préparé par Peter et Florence ( Point d’Art) offert à la population de Montbolo présente.

Le mercredi 16 décembre, dans cette salle à eu lieu le Noël des aînés, 38 habitants de 70ans et plus, a qui  ont a remis un colis après une collation. Le samedi 19 décembre , ce sont les enfants à qui le Père Noël a offert un jouet, après une projection d’un film et un goûter.

Sur l’État civil , c’est Jean Pierre Carlier qui nous a quitté. Jean Pierre a été Conseiller Municipal de 1995 à 2001.

Pas de mariage, pas d’inscription de naissance pour 2015.

Nouveaux arrivants : Monsieur et Madame Jean Paul Mestre, Monsieur et Madame Ribas Georges au 10 Rue du Roc de France.

Bien venu à ses nouveaux arrivants.

Mes remerciements tout à :

  • Monsieur Alexandre Raynal et Segolène Neuville, conseillers Départemental du Canton Canigou.
  • a Monsieur Remé Bantoure, Président de la C.C.H.V. et Président du S.I.A.E.P., avec qui l’ont travaille au très bonnes collaboration.
  • à Monsieur Bernard Remedi, Président du Pays d’Art et d’Histoire Transfrontalier et du S.P.A.N.C.
  • à Messieurs les Maires et Adjoints, ici, présent des communes environnantes.
  • à la communauté de brigade de Gendarmerie ARles – Céret.
  • à nos Sapeurs Pompiers volontaires.
  • au Père Elie et ceux qui ont fait la crèche à l’église.
  • aux représentants des anciens combattants et le porte-drapeau de Montbolo qui participe en masse aux cérémonies officielles.
  • mes adjoints et l’ensemble du Conseil Municipal.
  • à Carole à l’administratif, avec qui je partage de nombreux heures de Bureau.
  • à Sébastien et à Guillaume au technique pour l’entretien sur la commune, route, gestion de l’eau, l’assainissement, espaces verts . . . .
  • à Annabelle au service entretien.

 

Je terminerai par une phrase d’un président qui a été assassiné , John Fitzgerald Kennedy, “L’humanité devra mettra un terme à la guerre ou la guerre mettra un terme à la humanité.”

L’Équipe Municipale, le Personnel Communal se joignent à moi pour vous souhaiter, à vous toutes et tous et vos familles nos voeux les plus chers pour 2016.

Vive Montbolo.

Vive la République Française, la Liberté, l’Égalité, la Fraternité et la Laïcité.

 

Merci à vous tous.

Lucien JULIA, Maire de Montbolo