Immobilier : à quel intermédiaire faire appel ?


Immobilier / samedi, novembre 9th, 2019

Que ce soit pour la vente ou l’achat d’un bien immobilier, solliciter un intermédiaire semble être incontournable. Annonceurs, notaires, agences… ces intermédiaires occupent un rôle essentiel dans les projets immobiliers. Dans quelles circonstances se tourner vers ce professionnel ?

L’agent ou le mandataire immobilier indépendant

Pour vendre ou trouver une maison plus vite et notamment s’assurer de tomber sur de véritables acheteurs potentiels ou un propriétaire, l’idéal serait de faire appel un agent immobilier indépendant. Grâce à ses fines connaissances dans le milieu et par sa maîtrise de la localité concernée, cet agent sera à même de vous conseiller et de vous mettre en relation avec les personnes pouvant contracter. En contrepartie, il touchera une commission substantielle : entre 4 et 8% du montant de la transaction. Les nouvelles formes d’agence sur Internet octroient plus d’avantages car leur frais représente en général 1 à 2% du montant de la transaction. L’agent immobilier indépendant propose un accompagnement personnalisé et modelable selon les besoins spécifiques du client. Spécialiste en recherche immobilier, le mandataire joue le rôle de médiateur entre vendeurs et acquéreurs et intervient dans toutes les démarches de demandes d’estimation, de signature des contrats, de négociation des prix et de promotion publicitaire du bien.

Les petites annonces

Les différents sites internet constituent aujourd’hui les principaux outils de recherche pour trouver un bien immobilier. D’où l’intérêt de choisir ce canal pour passer une annonce. Il existe aujourd’hui de nombreux sites spécialement dédiés à l’achat, à la vente et à la location en immobilier. En plus du texte de présentation et de description, ils permettent de publier des photos et des vidéos. Leboncoin et PAP, avec respectivement 11 millions et 3,5 millions de visiteurs par mois, sont les deux plateformes les plus réputées pour les annonces de particuliers. Il est à noter que, selon la loi Alur de 2014, toute annonce doit fournir les éléments suivants :
– le diagnostic de performance énergétique
– le montant annuel des charges
– le nombre de lots de la copropriété et les procédures éventuelles dont elle fait l’objet
Les annonces en ligne sont les solutions les moins coûteuses car l’annonceur ne débourse pas plus de 100 euros. Pour la plupart des sites, la publication peut être gratuite lorsque vous y avez votre propre compte.

Le notaire

Faire appel à un notaire devient indispensable dans la signature d’une transaction. Il en garantit l’authenticité. Ce professionnel peut aussi jouer le rôle d’intermédiaire entre un vendeur et un acheteur, sous réserve, comme pour un agent immobilier, d’être titulaire d’un mandat écrit. S’il concrétise la vente, il percevra des honoraireS avec la possibilité d’appliquer sa propre grille de tarification. En règle générale, les honoraires varient entre 3,5 et 4%, soit sensiblement au-dessous des taux de commission affichés par les agences traditionnelles.